top of page

CONSULTATION
EN ÉMOTIONS
©

LA MÉTHODE « RACONTE MOI MON HISTOIRE© » D'AUDREY MÉE  EST UNE APPROCHE LUDIQUE ET CONCRÈTE QUI PERMET DE RACONTER L’HISTOIRE DE L’ENFANT DEPUIS LES 9 MOIS AVANT SA CONCEPTION À L’AIDE DE PELUCHES, JOUETS, OBJETS. UNE MANIÈRE DE LIBÉRER LES ÉMOTIONS DE L’ENFANT MAIS AUSSI DES PARENTS.

Pour qui?

Pour les bébés, les enfants et même les adolescents

Pourquoi?

troubles du sommeil

gestion des émotions

difficultés à se séparer

RGO/Coliques

énurésie/encoprésie

hyper activité

Comment se déroule la séance?

Je pose une 60aine de questions aux parents sur les 9 mois avant la conception jusqu’à aujourd’hui. De cette manière l’enfant entend la vérité sur son histoire. En effet il peut avoir mis en place très tôt des pensées limitantes. Tout est symbolisé par des objets.

L’enfant est dans la bulle énergétique de ses parents jusqu’à ses 7 ans. Il ressent tout et peut prendre un rôle qui n’est pas le sien.

Bureau de dessins
Table des consultations

Les avantages de la méthode

En utilisant les peluches, je ne suis pas obligée d’être en contact avec l’enfant, je ne suis plus obligée de faire des techniques sur lui.

– C’est visuel et concret et ça les enfants. ils adorent.

– Poser les objets permet de prendre du recul sur la ou les situation(s).

– Cela permet de poser les choses, les émotions

– C’est concret quand je dis par exemple que l’émotion est chez papa et que c’est à lui de s’en occuper.

– Cela apporte de la légèreté .

– C’est intéressant de voir que l’enfant interagit avec les objets.

– Il peut réorganiser comment lui voit la situation, se placer où il pense être, malmener la personne qui est symbolisée par la peluche.

– Cela permet de redresser en direct la vérité, sa bonne place.

– Cela permet de mettre en lumière ce qui n’était pas visible. Je me suis vue plusieurs fois avec des jeunes bébés qui rejetaient une peluche ou qui la tapaient.

Exemples

- Maman a eu peur de faire une fausse couche et que je meure alors je vais me réveiller tout le temps pour lui prouver que je suis bien vivant.

- Maman était rassurée quand je bougeais dans son ventre alors je vais toujours être actif, jamais calme.

- Papa a peur de la mort subite du nourrisson alors je reste dans ses bras pour lui montrer que je suis en vie.

Résultats

– des enfants qui font leurs nuits car ils ont compris qu’ils n’étaient pas là pour rassurer leurs parents.

– des enfants sereins car ils n’ont plus peur de mourir, d’être séparés de leurs parents.

– des enfants qui sont rassurés car ils ont compris que c’était aux adultes de prendre soin d’eux et non l’inverse.

– des enfants libérés de la colère, de la tristesse et de la frustration.

– des enfants soulagés des émotions/vécus/expériences qui ne leur appartiennent pas.

Lieu des consultations
bottom of page